La dynastie Qing

En 1682, Shi Lang a soumis une lettre de créance au roi KangXi pour le persuader d’attaquer Taïwan, sinon, il y aurait plusieurs problèmes dans l’avenir. Après ses propositions, le roi KangXi a commandé à Shi Lang d'assaillir Taïwan. "La bataille des Pescadores" en 1683, qui est une guerre décisionnaire pour Taïwan. Enfin, Shi Lang a accompli sa mission, c'était le début de Taïwan qui passe sous la souveraineté de la dynastie Qing.

 

Richang Ding, a apporté une contribution remarquable à Taïwan, mais il est rarement fait mention de son histoire. Richang Ding a encouragé les chinois à développer Taïwan à cause de terres insuffisantes en Chine. Pour la stratégie militaire, il a préconisé que Taïwan devrait renfoncer sa force. La marine, les armes conventionnelles ont été ajoutées à cette époque. Puis, c'était la première fois que les anciens extrayaient du charbon et du pétrole. Il a plus concentré son attention sur l'éducation des aborigènes. Il a cru qu’il était possible d’éduquer les gens alors qu'il a fait un contrôle d'une façon violente. En effet, il y avait de nombreux autres de politiques qui n'ont pas été réalisées. Donc, elles aient être mises en place par le gouverneur suivant-Liu Mingchuan.

 

Liu Mingchuan, était aussi un officier de la dynastie Qing. Mais en 1885, un événement a contribué à son arrivée à Taïwan, la guerre entre la Chine et la France. On se souvient de lui pour ses efforts pour la modernisation de Taïwan. Pendant la durée de son mandat, il a pris une série de mesures. D'abord, la construction de chemins de fer. Il a convaincu des hommes influents locaux de la sponsoriser. C'était aussi un facteur qui créait le développement du commerce.

 

Deuxièmement, la présence de fils télégraphiques qui était du nord au sud de Taiwan.

 

Troisièmement, l'installation de réverbères. Avant, les habitants utilisaient l'huile d'arachide pour s’éclairer. Cependant, ce n’était pas stable. Et la nouvelle façon à résolu cela.

 

Quatrièmement, la pousse pour l'éducation ouest. Il a introduit les écoles « ouest ». Par exemple, il a augmenté le nombre d’heures de langue étrangère et de mathématiques, et de science dans les programmes d'études.

 

Finalement, le classement par des terres et des propriétés. Personne n’avait faire ce travail important avant. Cette action a révélé des terres cachées et élève le montant des taxes sur le revenu.

   

   L’incident de Mudan et la politique aborigène

En octobre 1871, un navire du Royaume de Ryuku a dérivé à la pointe méridionale de Taïwan à cause d’un typhon. Trois membres de son équipage de soixante-neuf personnes ont été noyés, cinquante-quatre membres du reste de son équipage ont été tués par les aborigènes Paiwan. Les survivants sont rentrés au Japon. Trois ans plus tard, en mai 1874, le gouvernement japonais a décidé de faire une expédition punitive, il a donc envoyé des soldats contre l’éthnie Paiwan, et à la fin le Japon gagné la bataille : la plupart de la tribu des Paiwan a été blessé, trente membres ont été tués ou mortellement blessés. Cet incident a accordé de l’importance à Taïwan, en 1875, les autorités Qing ont envoyé le commissaire impérial, Shen Baozhen, qui a apporté quelques améliorations aux défense côtières de l’île, à Taïwan, et ont promu fortement la politique aborigène, pour coloniser les aborigènes dans les montagnes et pour pouvoir exploiter les ressources naturelles. Bien que cette politique ne soit pas si effective, au moins elle a défendu de la force étrangère d’expédier à Taïwan.

                  Shen Baozhen

Il est venu à Taïwan en 1875, pour aider à obtenir un règlement pacifique avec le Japon après l’expédition japonaise de Taïwan, c’est-à-dire l’incident de Mudan. Il a promu quelques politiques importantes, par exemple, à cette époque-là, les fonctionnaires venus à Taïwan ne pouvaient pas voir avec leurs familles, cela a causé un déséquilibre entre les hommes et les femmes, donc Shen a aboli cette politique. Shen a aussi renforcé la défense militaire et a colonisé les aborigènes. C’était une personne importante.

 

Pendant la colonisation de la dynastie Qing, il y a trois traîtres importants.

L’incident de Yigui-Zhu

Yigui-Zhu habitait à Fujian et puis il a émigré à Taïwan. Il élevait des canards pour vivre. Il était généreux et tous l’adoraient. Un officiel appliquait des lois pour gagner plus d’argent. Les gens payaient beaucoup d’impôts. S’ils ne les respectaient pas, ils devaient aller en prison. À cause de cette raison, les gens ont décidé de se rebeller contre l’autorité. C’est le premier grand traître. Yigui-Zhu était le chef, mais finalement l’armée de Qing l’a vaincu. Lui et les autres ont été tués, y compris leurs familles. 

L’incident de Shuangwen-Lin

Shuangwen-Lin venait de Fujian et est arrivé à Taiwan avec son père. Il s’est joint à un gang est devenu le chef. En 1787, le gouvernement emporte son oncle. Ensuite Shuangwen-Lin s’est battu contre le gouvernement pour faire sortir son oncle de prison. C’est le plus grand traitre. Des centaines de milliers de personnes ont participé à la rébellion. Et elle approfondit la haine parmi les groupes ethniques. Enfin, Shuangwen-Lin a été capturé et exécuté.

L’incident de Chao-Chuen Tai

Chao-Chuen Tai était riche parce qu’il était propriétaire terrien. Il a développé une organisation. En 1862, une personne de l’organisation a été tuée par un officiel. Les gens sont fâchés et puis un soulèvement a commencé. Même si Chao-Chuen Tai est l’auteur, il n’est pas le plus influent. C’est le traître le plus long et cela a duré quatre ans. Après cet incident, la famille Lin a eu le monopole du camphre parce qu’elle avait aidé le gouvernement. Elle est devenu une famille autoritaire à Taïwan.